Information

Plantes en pot: Billbergia, Angel's tear, Billbergia nutans, Billbergia pyramidalis, Billbergia saundersii, Billbergia x Windii

Plantes en pot: Billbergia, Angel's tear, Billbergia nutans, Billbergia pyramidalis, Billbergia saundersii, Billbergia x Windii



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Classification, origine et description

Nom commun: La larme d'ange.
Gentil: Billbergia.

Famille: Bromeliaceae.

provenance: Amérique centrale et du sud.

Description du genre: comprend environ 50 espèces de plantes épiphytes à feuilles persistantes, bien que certaines poussent également sur le sol, cultivées par nos soins comme plantes d'intérieur pour la beauté des fleurs protégées par des bractées de différentes couleurs et portées par une tige qui peut prendre un port dressé ou suspendu. Les feuilles sont rigides, parfois épineuses et unies pour former une rosette centrale.

Variété Billbergia nutans Schimperiana (photo http://fcbs.org)

Espèces et variétés

Billbergia nutans: originaire du Brésil, d'Uruguay et d'Argentine, c'est une plante herbacée vivace qui atteint 50 cm de hauteur. Il a l'habitude typique du genre: les feuilles, de couleur vert foncé avec des reflets argentés, linéaires, pointues et légèrement épineuses aux marges sont dressées sur une longue étendue, même si les apex sont repliés et retournés, et forment une rosette tubulaire et étroite, avec un "vase" central profond. Les fleurs en forme de cloche, rassemblées en grappes pendantes, de couleur verte avec des marges bleues et des étamines dorées, sont protégées par des bractées rose carmin. La plante remue facilement. Cette espèce nécessite moins de chaleur que les autres et peut être cultivée en extérieur dans nos climats plus doux, à condition qu'elle soit en position humide.

Billbergia pyramidalis: c'est essentiellement une espèce d'exposition qui atteint 40 cm de hauteur. Il a une rosette de grandes feuilles vert vif, au centre desquelles émerge une inflorescence compacte et dressée qui porte des fleurs rouge cramoisi rassemblées en grappe et protégées par des bractées roses ou écarlates.

Billbergia saundersii: cette espèce présente le limbe étroit de couleur vert vif (avec des marges brunes), traversé par des bandes transversales plus claires et marbrées de jaune-rouge. Les fleurs, jaunes à la base et violettes du centre à l'apex recourbé, apparaissent rassemblées en grappes, portées par des pédoncules recourbés, pourvus d'écailles blanches et rouges.

Billbergia x "Windii": cet hybride obtenu à partir de B. nutans, a des feuilles courbes gris-vert couvertes d'écailles rigides. La tige de la fleur reste partiellement enveloppée de bractées roses et se termine par une grappe formée de fleurs tubulaires à sépales roses, pétales roses, bordés d'étamines bleues et jaunes.

Exigences environnementales, substrat, fertilisations et précautions particulières

Température: la température hivernale minimale ne doit pas être inférieure à 8-10 ° C.
Lumière: fort, diffus, à l'exclusion du soleil direct.
Arrosage et humidité ambiante: les arrosages doivent être fréquents en été et très espacés en été (garder le sol juste humide), en veillant à ce que l'eau ne stagne pas à la base du pot. Ces plantes ont très peur de l'humidité au niveau du collet et doivent être arrosées au centre de la rosette en laissant le sol pratiquement sec, comme cela se produit dans la nature, étant les plantes épiphytes.
Substrat: sol léger et non calcaire, constitué d'un mélange de terre de feuilles, de tourbe et de racines de fougère déchiquetées à parts égales, additionné de sable. Faites particulièrement attention au drainage.

Multiplication

Par division des touffes au printemps, à une température d'environ 21 ° C, en prenant soin de garder le sol légèrement humide et en arrosant les feuilles. Les billbergias peuvent également être reproduits en plantant des drageons enracinés (généralement en juin) qui ont atteint la moitié de la taille d'une plante adulte. Dans ce cas, les surfaces de coupe doivent être séchées pendant deux jours et ce n'est qu'alors que les drageons ne sont pas plantés en profondeur et les soutiennent avec des tuteurs qui sont maintenus jusqu'à ce qu'ils soient bien enracinés.

Maladies, ravageurs et adversités

- Les feuilles meurent: cela peut être dû à un froid excessif et / ou à un arrosage trop abondant.

- Brûlures ou mort des feuilles: elles sont dues à une exposition directe aux rayons du soleil.

- Petite araignée rouge: acarien qui se développe facilement dans les environnements chauds et secs. Il peut être empêché d'apparaître en pulvérisant les feuilles et en maintenant une humidité ambiante élevée (par exemple en plaçant la plante sur un bol rempli de galets toujours humides, en veillant à ce que l'eau n'atteigne jamais le fond du pot). Il est combattu avec des produits acaricides.

- Cochenille du coton: elle peut attaquer la Billbergie, surtout en présence d'un climat chaud et sec. Il faut les enlever, traiter la plante avec un produit anticoccidique et augmenter le taux d'humidité (la pulvérisation et le lavage des feuilles permettent d'éliminer les cochenilles à l'état larvaire). Au lieu du produit chimique, les parties touchées peuvent être frottées avec un coton-tige imbibé d'eau et d'alcool.

- Cochenilles brunes: elles se produisent avec la formation de pousses brunes (déterminées par la petite "coquille") et donnant à la plante un aspect noirâtre et collant (en raison de la production par la plante elle-même de substances sucrées qui la rendent sujette à une attaque par champignons et fumaggini). Ils sont combattus en les supprimant et en traitant la plante avec un produit anticoccidique ou en frottant les parties touchées avec un tampon imbibé d'eau et d'alcool.


Vidéo: Billbergia bromeliads explained (Août 2022).